Lacrouts & Massicault Architectes
135 rue du Tondu
33000 Bordeaux
05 56 98 02 03

archi@lacrouts-massicault.fr

Ce contenu requiert Adobe Flash Player. Obtenir Flash

ActualitésAgenceProjetsRéférencesContact

les projets

école gambetta à Talence
résidence la lagune à Arcachon
immeuble sur la Croisette à Cannes
virgin megastore à Bordeaux
résidence villa eugénie à Bordeaux
hôtel de police à Bordeaux
maison de vacances à Cordes-sur-Ciel
immeuble tour écologique à Bruxelles
immeuble de bureaux à Bruges
boutique diesel à Bordeaux - Intendance
résidence villa joséphine à Bordeaux
lycée professionnel kastler à Talence
résidence les trois nobels à Talence
logements sociaux à Bordeaux
port résidence à Hourtin
réhabilitation de la poste centrale à Bordeaux Mériadeck
pont habité à Bruxelles
résidence les trois bastides à Bordeaux
place sainte-catherine à Bordeaux
projets en cours

 

école gambetta à Talence

Respectant la valeur et l'esprit du lieu, le projet maintient, rénove et prolonge l'école d'origine. Menée en site occupé, la restructuration s’est faite dans le temps imparti tout en maintenant la sécurité et la sérénité necessaires à un lieu d’éducation.
Dans les interstices disponibles, les nouveaux locaux et les salles de musique trouvent leur place, reprenant le rapport à la voirie, les liens d'échelles et les rythmes de façade déjà instaurés. De forme simple, de couleur blanche, percée d'ouvertures rigoureuses, l'architecture contemporaine rend hommage au patrimoine scolaire tout en affirmant résolument sa présence. Lovée au cœur du dispositif, la cour de recréation est confortée et restaurée. Le travail polychromique au niveau de la marquise extérieure et à l'intérieur des locaux distille gaieté et fraîcheur à ce lieu de l’enfance.

maître d'ouvrage : MAIRIE DE TALENCE
lieu : cours Gambetta, Talence (33)
programme : restructuration, mise en conformité et agrandissement du groupe scolaire Gambetta
chantier : juillet 2005 – août 2006
surface : 3 437 m2 SHON
coût : 3 040 510 e TTC

la lagune à Arcachon

Implantée sur le Bassin d'Arcachon, l'architecture de La Lagune fait référence à l'univers de la marine en mariant hublots, decks, gardes-corps, bois et métal. Alors que les lignes étirées donnent une unité à l'architecture, quelques "évènements verticaux" en rupture permettent de rythmer et de varier la composition. Afin de révéler les qualités respectives de chaque logement, les façades présentent une modénature inventive où le détail soigné. Bénéficiant de généreux espaces extérieurs privatifs, les logements du T2 au T4 sont orientés est-ouest pour permettre aux habitants de profiter de la douceur du climat et de conditions de vie particulièrement favorables.

maître d'ouvrage : GESFIM
lieu : rue T. Lussan, Arcachon (33)
programme : réalisation d'un ensemble de 23 logements et parkings
chantier : septembre 1999 – juillet 2000
surface : 1 700 m2 HON
coût : 1 174 000 e TTC

immeuble sur la Croisette à Cannes

Située à Cannes sur la prestigieuse Croisette, à proximité du Palais des Festivals, cette opération marie la restructuration et la création de commerces existants et de logements neufs de très grand luxe. Les appartements disposent de très grandes surfaces traversantes permettant de profiter de perspectives exceptionnelles sur la mer. L'architecture fait la part belle aux lignes pures et aux tons clairs grâce à une palette de matériaux composée de verres spéciaux et de béton blanc. Le dispositif de sécurisation et le soin apporté aux espaces d'accueil et aux ambiances intérieures -acoustique, thermique, qualité de l'air, traitement des prestations et matériaux - participent du caractère exceptionnel de cette réalisation.
La succession de terrasses en verre blanc sérigraphié couronnée d’une corniche courbée caractérise la façade de l’immeuble, légère et évanescente.

maître d'ouvrage : IMMO AZUREEN
lieu : 31 et 35 boulevard de La Croisette, Cannes (06)
programme : réalisation de 40 logements d’exception et de commerces
chantier : en cours d'étude
surface : 5 695m2 SHON

virgin megastore à Bordeaux

Ce projet répond à la double exigence de fonctionnalité et d'image commerciale. Bénéficiant des potentialités des bâtiments existants, les plateaux s'organisent autour d'un vaste puits de jour qui éclaire les 5 niveaux du Virgin Mégastore. Grâce aux ascenseurs panoramiques et aux escaliers en verre dépourvus de contre marches, la luminosité n'est pas entravée et le cheminement de la clientèle devient implicite. Au travers d'une mise en œuvre spatiale et constructive innovante, transparences, perspectives et éclairements se rejoignent pour faire de cet ensemble une surface commerciale au-delà des modes très apprécié à Bordeaux. Ce  projet a également été le cadre du premier et unique franchissement aérien de la ville, entièrement conçu en verre et en inox au dessus de la rue Toulouse-Lautrec.

maître d'ouvrage : VIRGIN MEGASTORE SA
lieu : place Gambetta, Bordeaux (33)
programme : aménagement d'une surface commerciale, d'un restaurant, de boutiques, bureaux
et zone d'entrepôts sur 2 bâtiments reliés par une passerelle
chantier : décembre 1989 – septembre 1990
surface : 9 600 m2
coût : 13  317 000 e TTC

villa eugénie à Bordeaux

Dans un quartier d'habitat à dominante individuel, la Villa Eugénie comprend différentes unités qui s'intègrent aux typologies environnantes. Accessibles depuis une entrée mise en scène dans l'angle de la parcelle, les logements profitent de deux orientations : l'une en cœur de projet sur une cour plantée, l'autre sur des jardins privatifs étirés en pieds d'immeuble. D'esprit néoclassique, l'architecture de la Villa Eugénie trouve son expression contemporaine dans l'emploi d'éléments industriels métalliques. Rotonde, fronton, colonnes et acrotères dialoguent ainsi avec les gardes corps, poutres et poteaux des loggias. Par effet de contraste, la blancheur des volumes est mise en exergue par le ton noir des éléments de serrurerie.

maître d'ouvrage : GESFIM
lieu : rue Dormoy, Le Bouscat (33)
programme : réalisation d'un ensemble de 26 logements et parkings
chantier : octobre 2004 – novembre 2005
surface : 2 447 m2 HON
coût : 2 478 000 e TTC

hôtel de police à Bordeaux

Aux portes du quartier administratif de Mériadeck, l'Hôtel de Police se positionne comme un édifice emblématique de la cité. Conçu comme un véritable symbole républicain, le projet est implanté en équerre autour d'une cour d'honneur. Galbé sur la courbe de la voie, un silo dévolu au stationnement et à l’entretien des véhicules de service assoit le bâtiment dans la ville. Ouvert sur la ville par un angle d'accès magistral, l’hôtel affiche en façade la blancheur immaculée de son béton poli. Couronné d'une toiture fédératrice, il joue entre massivité et légèreté et s'intègre au tissu, participant de la mise en cohérence d'un quartier décousu. La complexité du programme et l'exigence de sécurité ont conduit à une organisation rationnelle et hiérarchisée de l'espace. Deux sous-sols acceuillent respectivement le stationnement du personnel, des locaux de stockage, de sport, des cellules de garde-à-vue et des espaces de travail. Au rez-de-chaussée sont regroupés les fonctions d’accueil du public et le restaurant avec cafétéria. Les 7 niveaux supérieurs sont à vocation tertiaire.

maître d'ouvrage : MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR
participants associés : Artotec, C. Marty, A5A architectes, OTH, Eccta Bet, Pigeon SA économiste
lieu : îlot Devèze, Mériadeck, Bordeaux (33)
programme : centre administratif, services et locaux divers de la police nationale
chantier : mars 2001 – juillet 2003
surface : 29 600m2 HON
coût : 23 900 000 e TTC

maison de vacances à Cordes-sur-Ciel

Sur un site exceptionnel dominant la vallée et donnant à contempler le village de Cordes, la reconversion de cette vieille ferme s'appuie sur le paysage en présence. Mettant en valeur le point de vue, une piscine à débordement prolongée d'une vaste verrière donne le ton du farniente et du rapport exceptionnel à l'environnement.
Sur trois corps de bâtiment, certaines parties, restaurées en l'état de ruines s'associent à d'autres rendues habitables pour les propriétaires, leurs enfants et amis. La pierre des Causses, la briquette d'Albi et le chêne naturel dialoguent élégamment avec le verre et la singulière réalisation de volets et de portes en métal tressé dans un juste rapport entre passé et présent.

maître d'ouvrage : privé
lieu : Cordes (81)
programme : reconversion d'une ferme et de ses dépendances en résidence secondaire
chantier : 1996 – 2004
surface : 500 m2

immeuble écologique à Bruxelles

Posé entre le quai des Péniches et de Willebroeck, l'immeuble ponctue et révèle l'un des axes urbains structurants de Bruxelles à la manière d'une porte monumentale. Articulées autour d'un patio central, ponctuées d'atriums et de terrasses jardins, les boîtes qui le composent abritent bureaux, unités d'habitation et activités commerciales. Ces dernières sont également présentes en rez-de-chaussée, du parvis jusqu’aux berges sur la vaste agora ménagée par le projet. Grâce aux jeux de niveaux, de transparence et de gradation de volumes, des perspectives sont dégagées sur la ville. Le parti de l’écologie et de l’architecture durable trouve son expression au travers des dispositifs d’éclairement (lumière naturelle), de bioclimatisation (système de double peau ventilée), de récupération et de stockage des eaux de pluie.

maître d'ouvrage : tours et taxis
lieu : quais des Péniches et de Villebroeck, Bruxelles
programme : réalisation d'un immeuble écologique à usage résidentiel, commercial et tertiaire
chantier : en cours d'étude
surface : 24 250 m2 SHON
coût : 30 400 000 e TTC

immeuble de bureaux à Bruges

Ce projet d'extension vient jouer du prolongement et de l'homogénéisation des bâtiments existants jusqu'alors éparpillés sur le site. En s'appuyant sur l'activité de la holding (fabrication de cartes à puces), l'architecture fait référence aux composants informatiques en articulant volumes en cuivre, structures filaires et blocs comparti-mentés en façade.
Grâce aux matières et à la couleur bleu nuit, le projet dégage une image forte, juste expression de l'identité visuelle de cette jeune entreprise.
Orientés vers l'environ-nement extérieur boisé, les postes offrent un cadre favorable au travail que le confort d'usage vient compléter.

maître d'ouvrage : AQUITEM
lieu : avenue d'Aquitaine, Bruges (33)
programme : réalisation d'un bâtiment de bureaux en extension et en liaison avec un bâtiment existant
chantier : octobre 2003 - mai 2004
surface : 2 160m2 HON
coût : 1 475 000 e TTC

boutique diesel à Bordeaux (Cours de l’ Intendance)

Au cœur du Triangle bordelais, l'architecture du Diesel Store est pensée en symbiose avec l'esprit décalé du jeanneur italien. La déambulation, partagée en séquences, génère différentes ambiances en fonction des lignes de vêtements et d'accessoires présentés. Matériaux, mobilier, éléments décoratifs, effets de matières et de lumière sont combinés pour un résultat harmonieux mais singulier, respectueux et impertinent, à l'image de l'esprit de la marque. A l'extérieur, le projet fait le choix de l'intégration grâce au travail de réfection des façades. L'opération est complétée d'un parking de proximité de 64 places sur 5 niveaux et équipé d'un double ascenseur à voitures en cœur d’îlot.

maître d'ouvrage : DIESEL FRANCE SA
lieu : cours de l'Intendance, Bordeaux (33)
programme : aménagement d'un local commercial, avec bureaux et réserves en sous-sol
chantier : août 2005 – novembre 2005
surface : 380 m2 HON
coût : 352 820 e TTC

villa joséphine à Bordeaux

A la charnière entre le centre ville et le secteur en projet des Bassins à Flots, la Villa Joséphine amorce une transition douce entre tissu ancien et à venir. Proche de la Garonne, elle intègre les contraintes liées aux risques d'inondation en développant un soubassement qui l'assoit dans la ville. En progressant en hauteur, l'édifice s'allège grâce à la modulation du rythme des percements, aux vides creusés dans la masse et au mode de couronnement. L'emploi de couleurs contrastées et d'une palette limitée de matériaux accompagne cette architecture à la fois sobre et élégante. En fond de parcelle, un espace paysager donne la possibilité aux habitants de profiter d'un lieu à l'écart des nuisances urbaines.

maître d'ouvrage : GESFIM
lieu : cours Balguerie Stuttenberg, Bordeaux (33)
programme : réalisation d'un ensemble de 20 logements et parkings
chantier : mars 2003 – avril 2004
surface : 1 285m2 HON
coût : 1 203 000 e TTC

lycée kastler à Talence

Préfabriqués et dispersés sur le site, les différents éléments bâtis du lycée professionnel ont été repensés dans un souci de mis en cohérence et de mise aux normes. Une entrée volon-tairement vaste a été créée de manière à marquer l'accès au lieu et à donner à lire son échelle. Afin de rompre avec la sévérité de l'architecture initiale, un travail de modernisation a été mené par l'intermédiaire de passerelles, escaliers, galeries et ziggourats en menuiserie métallique. Ces éléments, composites aériens et poétiques, confèrent humanisme et convivialité à l'établissement et actualisent ses usages autant que son image.

maître d'ouvrage : CONSEIL régional D'AQUITAINE
participants associés : Sogerleg Bet
lieu : Avenue de l'Université, Talence (33)
programme : diagnostic, restructuration et extension du lycée technique professionnel
chantier : juillet 1995 – février 1997
surface : 36 600 m2 HON
coût : 5 633 000 e TTC

les trois nobels à Talence

Ensemble de standing en accession, les 3 Nobels participent du nouvel ordonnancement du centre ville de Talence. Grâce à ses commerces en pieds d'immeuble, la résidence s'attache à soigner le rapport entre espace public et privatif. Etirée en rez-de-chaussée, une marquise permet la circulation des chalands à pieds secs et un système d'arches en exergue signale distinctement l'accès aux halls. Composée de différentes typologies d'appartements, l'opération privilégie la mixité. En mariant caissons de bois en façade, gardes corps métalliques, surfaces enduites colorés et toiture en tuiles, le projet affiche un visage actuel tout en puisant dans le registre du régionalisme.

maître d'ouvrage : CAPRI ATLANTIQUE
lieu : cours de la Libération, Talence (33)
programme : réalisation d'un ensemble de 44 logements et commerces
chantier : mars 2000 – avril 2001
surface : 4 043m2 HON
coût : 2 870 000 e TTC

logements sociaux à Bordeaux

Implanté sur la ZAC multisites Ravezies, entre le centre de Bordeaux et le quartier du Lac, l'immeuble compose un cœur d'îlot en assurant la transition avec les bâtiments existants. Flanqués d'angles arrondis et d'extrémités en gradins, les deux volumes créés se raccordent au tissu. En travaillant sur l'horizontalité et les retraits, le bâtiment donne à lire 3 étages alors qu'il en possède 6. Son volume courbe et lisse à l’effet cinétique est ponctué de brises soleil, claustras et volets couleur rouille sur fond blanc qui impriment un rythme à la façade. Trois strates composent l’édifice : un soubassement en béton marbré noir, cadencé d’auvents blancs en porte à faux sur les entrées ; un corps principal d’éléments filants arrondis et un attique sombre placé en retrait. Grâce au mode d'implantation mis en oeuvre, les accès et le stationnement sont rationalisés tout en protégeant l'intimité des appartements en rez-de-chaussée.

 

maître d'ouvrage : CLAIRSIENNE
lieu : îlot 13, ZAC Ravezies, Bordeaux (33)
programme : réalisation d'un ensemble de 66 logements conventionnés
chantier : avril 2006 – juillet 2007
surface : 5 830 m2 SHON
coût : 6 140 000 e TTC

port résidence à Hourtin

Sur l'emprise désaffectée du Centre de Formation Maritime d'Hourtin, le projet de port résidence achemine ce site emblématique de la marine nationale vers une nouvelle vie en relation directe et respectueuse avec l'environnement. Autour d'un programme mixte garantissant une activité tout au long de l'année, le bâti existant et les nouvelles installations sont pensées dans un souci de développement durable et d’adéquation avec la nature. Dans cet esprit, le stationnement en talutage est limité aux entrées du site et les circulations douces (vélo, marche à pieds) sont privilégiées. Matériaux, eau, énergie et déchets sont gérés de manière sensible de façon à preserver l’environnement.
Entre identité villageoise et portuaire, le site trouve un nouvel usage grâce à la création d’espaces paysagés à thèmes,
à la restructuration du bâti existant – humanisé par l’emploi du bois – et à la réorganisation urbaine autour d’une place centrale.
Arrivant aux pieds des immeubles, le plan d’eau modèle un véritable port paysager.

maître d'ouvrage : Hourtin promotion international
lieu : Hourtin (33)
programme : reconversion du site en un ensemble de logements, commerces, hôtels, centre de loisirs,
résidence hôtelière, résidence services et port de 400 anneaux.
chantier : en cours d'étude
surface : 59 980 m2

poste centrale à Bordeaux Mériadeck

Plus important chantier français de réhabilitation en 2001 et 2002, ce projet compose entre les contraintes d'un site occupé et un volume hors d'échelle et déconnecté de la ville. Afin de rompre avec son aspect monolithique, les façades de l'édifice ont été repensées autour d'un soubassement léger, d'un corps de bâtiment scandé horizontalement d'une alternance de lignes en marbre blanc et en verre foncé et d'un attique en métal positionné en retrait. Restructurée autour de 2 patios, la poste trouve un souffle nouveau. La réorganisation des circulations est effectué à partir d'un noyau central qui innerve désormais les 9 niveaux. Le programme intègre différentes fonctions : imprimerie, restaurant d’entreprise, robotisation des tris postaux, médecine du travail, espace philatélie, espaces accueil et commercial, salles de formation et de conférence, cafétéria et salons VIP, archives, zones techniques et stationnement. Pensé dans un souci de confort acoustique, visuel et ergonomique, l’espace tertiaire présente des qualités de modularité afin de s’adapter à l’évolution constante des services postaux. La restructuration a été traitée en site occupé tout en maintenant l’activité des 1600 postiers.

maître d'ouvrage : DIRECTION NATIONALE DE L'IMMOBILIER
participants associés : Artotec, Sfica Bet, Rigothier économiste
lieu : rue du Château d'eau, îlot Bonnac, Mériadeck, Bordeaux (33)
programme : restructuration des services internes régionaux de la Poste
chantier : octobre 1999 – février 2004
surface : 43 200m2 HON
coût : 38 000 000 e TTC

pont habité à Bruxelles

S'inscrivant dans le cadre des aménagements urbains en cours sur le secteur Nord de la ville de Bruxelles, le pont habité de Charleroi répond au besoin de désenclavement du quartier en mutation de “Tour et Taxis”. Au-delà des fonctions de liaison verte et de franchissement pour le tramway et les piétons, le projet développe de l’habitat, renouant avec la tradition urbaine des ponts habités dans l'Histoire. Equipé de trottoirs roulants, paysager sur son plateau, intégré à l'environnement de par son gabarit, son mode d'implantation et son traitement architectural, ce projet constitue un aménagement phare de ce quartier qu'il équipe, qualifie et valorise. Dégageant une large perspective axiale sur le canal,
le pont se compose de deux corps de bâtiment dont l’architecture fait référence aux péniches et aux matériaux du siècle dernier.

maître d'ouvrage : ROBELCO GROUP
lieu : canal de Charleroi, Bruxelles
programme : construction d’un franchissement public sur canal avec 42 logements
chantier : projet en cours d'étude
surface : 5 930 m2 SHON

les trois bastides à Bordeaux

Sur la rive droite de la Garonne, l'ensemble Les 3 Bastides bénéficie des équipements publics les plus récents. En réponse au besoin croissant de nature en centre ville, la résidence privilégie les espaces verts au plus près des logements. Les 3 unités d'habitation qui la composent s'articulent autour de places, jardins et cheminements dont la voiture est exclue afin de favoriser échanges et détente. Les façades présentent un ordonnancement régulier souligné horizontalement par les gardes corps et les nez de dalles et verticalement par les baies et fenêtres. L'utilisation de la pierre en partie supérieure et inférieure renforce le caractère urbain du projet. A l'image du renouveau du quartier, l'architecture de cette résidence, à la fois gaie et épurée, est résolument contemporaine.

maître d'ouvrage : Bouygues Immobilier
lieu : Bordeaux Bastide (33)
programme : réalisation d'un ensemble de 95 logements et parkings
chantier : mai 2005 – mars 2007
surface : 8 145 m2 HON
coût : 7 630 480 e TTC

place sainte-catherine à Bordeaux

La restructuration de l'îlot Sud-Ouest est une opportunité riche d'enjeux pour Bordeaux. Révélant les particularités du site, la Place Sainte-Catherine s'organise autour d'un principe de géode dans une démarche durable . Sur l'extérieur du site, une enveloppe minérale et homogène en continuité avec les façades existantes est confortée. Elle assure un lien direct avec les rues commerçantes  alentour et atteste du nouvel usage du lieu. Lui donnant la réplique, le cœur d'îlot joue la carte de la végétalisation et du naturel avec une ambiance lumineuse et transparente. La place qui y est aménagée est entourée d’une galerie et d’un programme mixte qui garantie le dynamisme du quartier : services, logements conventionnés et de standing. Organisés en terrasses dégradées et végétalisées, les volumes sont traités au travers de trois éléments fondateurs : l’eau, le bois et les végétaux.
Entre progrès social, développement économique et préservation environnementale, cette réalisation se présente comme un projet emblématique du développement durable.

maîtres d'ouvrage : REDEVCO / NEXITY / DOMOFRANCE
participants associés : Jourda Architectes
lieu : rues De Cheverus, Guiraude, Margaux, Bordeaux (33)
programme : restructuration de l'îlot Sud-Ouest en un ensemble commercial et résidentiel
chantier : en cours d'étude
surface : 34 300 m2 SHON

 

 

 

 

 

© 2008 Lacrouts & Massicault Architectes